Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le monde de Fenivia
  • Le monde de Fenivia
  • : Bienvenue dans mon univers où les influences africaines et asiatiques s'insinuent dans ce qu'il reste de mon âme d'enfant... Des questions, envie de me contacter ? titefeealex@hotmail.com ou millet.alexandra@free.fr
  • Contact

Recherche

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 10:01

DSC01010.JPG

Acrylique sur toile

55 x 38 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a tous des images qui nous reviennent en tête lorsqu'une odeur particulière nous effleure le nez, quand on se ballade sur un chemin perdu au milieu des champs ou lorsqu'on contemple la mer... Aussi j'ai voulu faire un tableau sur le temps qui passe et les lieux chargés de souvenirs... Car si nous ne faisons que passer certaines choses, elles, perdurent au-delà de nous comme le dis si bien Alphonse de Lamartine...

 

 

 

Le lac

 

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos ;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !

Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !

Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.

Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés.

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !

 

 Alphonse de Lamartine

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 14:47

DSC01002

 

Acrylique sur toile

55x38 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après bien des péripéties (Salon du Livre, grosse angine et j'en passe...) j'ai enfin pu terminé ce tableau commencé il y a plus de deux semaines, j'avais vraiment hâte de voir le résultat final !!!!!!

J'avoue que celui-là je le garderais volontiers pour ma déco personnelle mais si jamais il trouve un nouveau propriétaire je serai ravie qu'il apporte une touche de zen ailleurs que chez moi ;D

Repost 0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 16:58

panda.jpg

Acrylique sur toile

41 x 33 cm

 

 

Et voilà, j'ai enfin eu le temps de terminer le dernier tableau pour l'exposition de la Saint-Jean qui aura lieu la semaine prochaine à Epône (78), je donnerai plus d'infos sur cette expo très bientôt !

Repost 0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 08:06

vieil homme enfant 

Acrylique sur toile

46 x 38 cm

 

Réalisation :15h réparties sur deux jours, un travail très intensif mais ça fait du bien !

 

Repost 0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 14:07
reverie-japonaise.jpg acrylique sur toile
Repost 0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 13:48
meditation.jpg acrylique sur toile
46 x 38 cm
Repost 0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 13:09
jardin-jap.jpgacrylique sur toile
46 x 55 cm
patrimoine de la ville d'Epone (78)
Repost 0